LES NORMANDS  SUR LA LOIRE

 

 

Faut-il imaginer qu’au Danemark, en Suède,  en Norvège, au pays des Vikings, en hiver, la nuit est si longue que la natalité était forte ?

 

Plus sérieusement, les historiens s’accordent à penser que l’accroissement de la population a poussé ces peuples de marins, pêcheurs, commerçants, à venir sur nos côtes. Là, tout en exerçant de très pacifiques activités maritimes, ils ont découvert des lieux mal protégés, alors même qu'ils contenaient des richesses excitant leur convoitise.

 

Ils sont revenus avec des intentions belliqueuses,ont remonté nos fleuves et aussi nos rivières pour piller et massacrer, ainsi à Orléans en 856, à Bourges en 877.

Parfois ils repartaient vite, parfois ils établissaient un camp retranché, à partir duquel ils rayonnaient, à cheval ou à pied, tel celui du »Bel-Air » , signalé par monsieur Mellot, à Léré. Belleville, un petit point de peuplement a sans doute été visité…..

En 911, leur chef, Rollon baptisé, rencontre à Saint Clair sur Epte le roi de France Charles le Simple, la paix s’établit officiellement, la basse vallée de la Seine leur est attribuée, c’est la Normandie.

Mais les habitudes du désordre perdurent et des bandes de pilleurs violents sèmeront encore longtemps la terreur en Berry….

 

[Avis de Recherche] Conteuses, conteurs, avez-vous croisé des contes berrichons qui évoquent les vikings, les drakkars ?