INTRODUCTION

 

Fruit du « baby-boom », j'ai eu la chance de vivre une belle enfance dans le village le plus attachant au monde, Belleville sur Loire, département du Cher, en Haut Berry.    

                Par la suite, je m'en suis éloigné pour vivre ma vie. Aujourd'hui, titulaire de la carte  senior,  j'ai voulu témoigner de cette époque, partager mes découvertes, répondre à mes questions d'enfant.

Très vite, j'ai ressenti le besoin de dépasser ce stade « nombriliste », et d'étoffer mes propos. Internet, cet extraordinaire outil m'a considérablement aidé. J'ai longuement fréquenté Gallica, puis Persée, Caïrn. info, Open Edition, Erudit Revue... J'ai complété de précieuses informations par quelques mails et de très rares entretiens téléphoniques. Mes affirmations ne sont pas référencées, mais j'affirme qu'elles ne sont pas tirées d'un caniveau !

Au final, j'ai noirci des pages simplement comme un curieux d'histoire, soucieux de m'approprier le passé local, le paysage, de comprendre l'occupation du territoire par les hommes et de  partager les certitudes et les interrogations, sans céder à la nostalgie du »bon vieux temps »

Dans le texte, le mot « navrant » apparaît ici et là, c'est pour exprimer, aimablement, mon opposition à un fait, à une situation.

 

Au terme de cette écriture, je formule deux vœux.

Le premier est que les bellevillois de 2015  puissent mieux plonger leurs racines dans ce terroir qui aujourd'hui les héberge. Solliciter ses muscles en se promenant, c'est bien, mais, si en même temps, l'esprit est en éveil, c'est mieux. !!!

 

Le second est que ma prose serve de tremplin à des curieux d'histoire locale, à des étudiants, en histoire, en décryptage de textes historiques, en géographie physique et humaine, pour combler les lacunes, les insuffisances de mon texte, tout en se formant, et en publiant, de façon à satisfaire notre curiosité.

C'est la raison d'être des [ Avis de Recherche] qui jalonnent le texte,

 

Je suis prêt à recevoir toutes les remarques et observations qui contribueraient à faire progresser utilement ce chantier en cours, à

mon adresse mail : thiou2005@wanadoo.fr

 

Belle lecture.

Jean-Pierre NICOLAS